Diaporama

La-Procession.jpg

Un peu d'histoire
Beg-Meil vue aérienne
Cartes postales

Animations 2014

festivite.jpg
Comité d'animation
de Beg-Meil

Le coin des webcams

WebCamLaCale.JPG

 

Interviews/Reportages

interview.jpg

Horaire des marées

Sites amis
Portraits
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
LeTelegramme.jpgDossier de l'été du Télégramme : chauds les commentaires...
Retrouvez tous les articles du dossier de l'été du Télégramme :

Le Gentilhomme: «Ça manque d'animations de rue»

20 août 2011 - Le Télégramme

Établissement symbole de la période faste beg-meiloise, l'activité du Gentilhomme a largement évolué au fil des ans et des propriétaires. Du grand hôtel-restaurant d'antan, il ne restait que les murs et la notoriété. Avant que Christèle Revois ne se décide, au printemps dernier, à lui redonner un lustre quelque peu décati, et sa place dans l'épicentre festif de la station. La jeune propriétaire n'a pas révolutionné la pluriactivité du Gentilhomme. PMU, tabac et limonade restent son lot quotidien. Au-delà des travaux de circonstance et d'une touche personnelle, elle a simplement élargi les plages horaires et supprimé les jours de fermeture en saison. «Les gens savent que c'est ouvert, les anciens ont retrouvé leurs aises». Car l'un des objectifs de Christèle Revois était de rendre une certaine mixité à son établissement, sans perdre son ouverture d'esprit. Elle souhaite également accentuer le caractère saisonnier du Gentilhomme. «Mon voeu serait de travailler à rythme élevé durant six mois et d'adopter le mode cool le reste de l'année». Un fonctionnement qui pour l'heure porte ses fruits puisque le volume de chaque activité a augmenté de façon significative.

«Il n'y a rien après 1h»

«Je suis très satisfaite, mais attendons de voir. Nous sommes quatre derrière les comptoirs et l'effet découverte a certainement joué les premières semaines». Christèle Revois découvre Beg-Meil et n'a pas le recul nécessaire pour juger de l'évolution de la station. Mais rien ne l'empêchera de penser ni de parler, sans vouloir révolutionner. «Ça manque d'animations de rue. Notamment en soirée. De plus, à Beg-Meil et Fouesnant, il n'y a rien après 1h». 
 
Beg-Meil. La station en ré-animation

La-station-en-re-animation.jpg

Beg-Meil, coeur de l'activité économique de Fouesnant est en pleine mutation. Des changements au niveau des structures d'accueil des touristes, qui ne séduisent pas les commerçants locaux au même titre que le manque d'animations de rue.
Plus que jamais, Beg-Meil concentre en son sein la majorité de l'activité économique et touristique fouesnantaise. Sans faire injure aux quartiers de Mousterlin et du Cap-Coz, voire du centre-ville, la station semble née pour vivre sous le soleil. Bien qu'elle soit en pleine mutation, avec l'apparition de résidences estivales en lieu et place d'hôtels centenaires ainsi que la disparition de certains campings, la capacité d'accueil de Beg-Meil reste conséquente. Pourtant, cet échange standard ne remporte pas tous les suffrages des commerçants de bouche. Au même titre que le manque d'animations de rue. La réputation festive de la station aurait-elle du plomb dans l'aile? Un constat que ne nie en aucune façon la municipalité. Mais si le maire admet la nécessité de repositionnement de l'office de tourisme, il en appelle également à la responsabilisation des commerçants et à une remise en question du comité des fêtes. L'offre festive est-elle aujourd'hui en adéquation avec la demande des estivants et des Fouesnantais? Travail et concertation seront très certainement au menu des prochains mois. Pour que Beg-Meil la merveille ne devienne pas Beg-Meil la vermeil.
 
Plage de Kerambigorn: «Le superflu se vend moins bien»

Francine-et-Norbert-Mallegol.jpg
Tous les habitués de la plage de Kérambigorn connaissent Francine et Norbert Mallégol. Depuis septans, ce couple de Riec s'installe durant deux à trois mois en bas de dune et propose glaces, crêpes et restauration rapide. Un petit manège apporte de plus un air de fête sur cette aire sablée et iodée. «On se plaît à Kérambigorn. C'est une belle place, très tranquille. Nous avons une clientèle composée des camping-caristes voisins (l'aire municipale de Kérambigorn, réservée aux camping-cars), des résidents du village-vacances ORTF, des résidences alentours et des habitués de la plage», explique Norbert Mallégol. Bien sûr, le couple parle d'une fréquentation et d'un chiffre d'affaires en baisse, conséquence d'un pouvoir d'achat en berne.

«La fermeture du camping préjudiciable»

«Le superflu, comme les glaces, le tour de manège ou les sucreries, se vend moins bien, au contraire de la rôtisserie et de la friterie». Mais la conjoncture n'est pas seule responsable. «Il y a trois ans, nous avons subi une chute d'activité. Tout d'abord à cause de la météo. Beaucoup de familles se sont déplacées vers la cale, plus abritée. Elles ne sont pas revenues. Mais surtout, la fermeture du camping du Vorlen et de ses 600 emplacements nous est très préjudiciable». Mais contre vents et marées, Francine et Norbert Mallégol gardent le sourire: «Nous reviendrons en 2012, c'est certain».
 
Camping du Vorlen: une réouverture à l'horizon 2013?


Le gérant et propriétaire Lucien Jan faisant valoir ses droits à la retraite, le camping du Vorlen a fermé ses portes en 2010. Faute d'investisseurs, cet établissement de 600 emplacements situé à Kérambigorn est désormais la proie des écureuils et des pissenlits. Près de 9ha laissés à l'abandon qui ne font l'affaire de personne: estivants, commerçants et commune. Peu disert sur la question, Lucien Jan a refusé de nous répondre sur l'épineuse question des zones inondables. Cette directive préfectorale, censée prévenir les risques de submersion marine, pourrait en effet s'appliquer à court terme et, de source, décourager d'éventuels repreneurs. Évoquant un haut lieu de l'hébergement touristique fouesnantais, Roger Le Goff a affirmé prendre le dossier à bras-le-corps. «La mairie travaille avec les propriétaires et les investisseurs potentiels. Il y va de l'intérêt général. L'objectif est de rouvrir le camping à l'horizon 2013». Concernant les animations, le maire parle «d'année transitoire». Pour lui, «l'office de tourisme doit se repositionner sur l'animation. Au même titre que les commerçants eux-mêmes».
 
La Pergola : «La saison, c'est has been»


Joëlle et Thierry Lousssouarn ont amarré leur «Pergola» près de la cale. Il y a de cela quelques lustres. Monsieur prépare les viandes et pizzas, madame reçoit la clientèle avec un légendaire sourire. Ouvert à l'année, le restaurant accueille une clientèle locale, même en saison. Avec l'expérience, et non l'usure, le couple analyse le microcosme économique et touristique de Beg-Meil. «Ici, ce n'est pas l'Espagne. Le brassage de population n'existe pas. La création de résidences a formé des clans. Les plus anciens réclament une extinction des feux à 22h30, ils ont peur des jeunes. Pourtant, ils sont plutôt calmes. La solution, pour créer une vie, une ambiance, c'est le mélange», soutien Thierry Lousssouarn. «Il y a quelques mouvements de foule, c'est vrai, mais uniquement lors des fêtes gratuites. De toute façon, à Beg-Meil, les seules animations sont les cotriades et les pardons». Pour le couple, le métier de commerçant a bien changé. «Désormais, une activité sur deux mois, c'est has been. Plusieurs commerces saisonniers ont fermé leurs portes avant même le 15août. Certains signes ne trompent pas comme la recrudescence des tickets restos et chèques vacances». Il est bien loin le temps de l'Eldorado, où godiller en juillet et août permettait de vivre une année entière. 

 

Date de création : 22/08/2011 @ 19:24
Dernière modification : 22/08/2011 @ 19:25
Catégorie :
Page lue 2285 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Toutes les vidéos
Tout sur

Beg_Meil.jpeg

Cette année-là...

au-fil-du-temps.gif

Les alentours

Beg_Meil.jpeg

En direct de la Mairie

Fouesnant.jpeg

Archipel des Glénan

l.archipel.des.Glenan.jpeg

Coin des artistes

Humour
Les balades à faire

 
 Balades.jpg

Sondage
Que pensez-vous du site ?
 
Génial !
Bien
Moyen
Bof...
Résultats
Votre contribution !
Recherche



Votre PUB ici

Haut